Claude GALLE

1759 - 1815




Claude Galle est reçu Maître Bronzier en 1784. Il s'installe au n° 9 de la rue Vivienne.
Il collabore avec Antoine-André Ravio ainsi qu'avec
Jean Hauré par l'intermédiaire duquel il réalise des travaux pour certaines pièces d'ébénisterie de Benneman destinées à la Couronne.
Sous le Consulat et l'Empire, il devient l'un des principaux fournisseurs de bronzes d'ameublement du Garde-Meuble livrant de nombreuses pièces pour les châteaux impériaux, notamment Compiègne, Fontainebleau, le Grand Trianon, ainsi que pour les palais étrangers du Quirinale à Rome et de Stupinigi à Turin.
Claude Galle a un fils Gérard-Jean Galle (1788 - 1846) qui reprend son activité.



Bibliographie



"Vergoldete Bronzen"

Tome 2, pages 704 à 726
Hans Ottomeyer
Peter Pröschel
Klinkhardt & Biermann
München - 1986