Charles TOPINO
1742 - 15 décembre 1803

Reçu Maître le 17 novembre 1773


Né probablement à Paris en 1742, Charles Topino s'installe dans le faubourg Saint-Antoine où il travaille longtemps comme ouvrier libre. En mai 1770, il est domicilié Grande Rue du Faubourg Saint-Antoine et c'est dans cette rue qu'il installe un nouvel atelier.

Sa réputation lui attire une importante clientèle faite principalement de marchands-merciers et de confrères ébénistes.

Sa production se singularise par des oeuvres très personnelles et très reconnaissables qui appartiennent aux styles Transition et Louis XVI.

Les curieuses marqueteries représentant des vases, des théières, des tasses ou encore des livres, des cartes à jouer constituent l'élément le plus caractéristique de sa manière. On les trouve sur des petits meubles Transition (bonheurs-du-jour, petites tables de salon).

A côté des ces décors originaux, Topino a aussi pratiqué les marqueteries de fleurs et de paysages. Les premières apparaissent en plus grand nombre sur des meubles Louis XVI. Les secondes (scènes champêtres, scènes dans le goût chinois, architectures) ornent plus fréquemment des petites tables tambour rondes sur trois pieds galbés, ovales sur quatre pieds. Le musée Nissim-de-Camondo possède un exemplaire de chaque type.

La commode demi-lune Louis XVI marquetée de fleurs compte aussi parmi ses modèles favoris.
Les marqueteries claires de guirlandes et de bouquets de fleurs ornent également des petites tables ovales, des consoles dessertes demi-lune ainsi que des secrétaires Louis XVI.

Bibliographie

Charles Topino
Les Cahiers du Mobilier
Sylvain Barbier Sainte Marie
Les Editions de l'Amateur - 2005


Le Mobilier Français du XVIIIème Siècle
Pierre Kjellberg
Les Editions de l'Amateur - 1989


Charles TOPINO
1742 - 15 December 1803

Master 17 November 1773


Born around 1742, Charles Topino worked for a long time as an independent craftsman before being received master in 1773.

Settled in the rue du Faubourg Saint-Antoine, he specialized in pieces of light furniture, small tables, bonheurs-du-jours.

The marquetry decoration which is the chief attraction of these pieces consists of two types :
- Still-lifes with teapots, vases and various utensils in chinoiserie taste.
- Garlands and bouquets of flowers highlighted on a ground of pale wood, citronnier or yellow-stained maplewood, found on furniture betwen 1175 and 1780

Among his clientèle, he counted members of the French aristocracy, but above all his colleagues the marchands-ébénistes Héricourt, Dautriche, Migeon, Denizot, Moreau, Delorme, Tuart and Boudin.

Bibliography

French Furniture Makers
Alexandre Pradère
Société Nouvelle des Editions du Chêne - 1989